+
S'inscrire à la newsletter
Inscription réussie
Erreur lors de l'inscription

Le 08.10.19

Visites par l'AITF du chantier de la nouvelle station d'épuration de Cagnes-sur-Mer

Deux visites du chantier de la nouvelle station d’épuration AERIS à Cagnes-sur-Mer par les membres de la section régionale Côte d’Azur Corse de l’Association des Ingénieurs Territoriaux de France ont eu lieu en mars et juillet 2019.

Le 29 mars dernier, les membres de l’AITF ont pu voir les travaux de pose du nouvel émissaire en mer. Cet ouvrage viendra remplacer l’émissaire actuel en mauvais état général. Il aura une longueur totale de 870 mètres et un diamètre d’un mètre.

Le coût de ces travaux relatifs à l’émissaire, réalisés pour le compte du SYMISCA – le Syndicat mixte fermé de la station d’épuration de Cagnes-sur-Mer, par le groupement d’entreprises Bonna Travaux Pression (mandataire) et Pfeiffer, s’élève à un peu plus de 8,5 M€ TTC.

La solution du micro-tunnelier retenue, qui nécessite une technicité et un savoir-faire importants, présente l’avantage de minimiser les aléas liés au milieu marin. Ce micro-tunnelier nommé « Claudine » débouche en mer à -25 mètres de profondeur. L’émissaire est ensuite prolongé sur 200 mètres et plonge jusqu’à une profondeur de -100 mètres où se fera la sortie des effluents traités. Les travaux ont débuté en septembre 2018 et se terminent actuellement.

Puis, le 4 juillet, une seconde visite a permis aux membres de l’AITF de voir l’avancement du chantier de la nouvelle station d’épuration, dont le marché a été attribué en 2016 au groupement d’entreprises OTV / Spada Construction / SMBTP / Soletanche Bachy France / Cabinet Merlin / Ai Project / ABC Architectes / Veolia Eau.

Cette visite, après plus de 2 ans de travaux, était l’occasion de voir le gros œuvre terminé et la pose des équipements en cours depuis mi-2018 pour une mise en eau prévue fin 2019. Elle a permis d’appréhender les contraintes, les spécificités et la technicité de cette opération (interfaces multiples, passage en microtunnelier sous les voies SNCF…).

Le coût global de l’opération s’élève à 108,5 M€ TTC, dont 8 M€ d’exploitation, avec un financement assuré par la Métropole Nice Côte d’Azur et les communes de Villeneuve-Loubet, La Colle-sur -Loup et Saint-Paul de Vence, ainsi qu’environ 7,8 M€ de subventions de l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse.

Les autres actualités

Objectif atteint avec la mise en œuvre de 27 000 heures d'insertion sociale en phase travaux dans le cadre du chantier de la nouvelle station d'épuration de Cagnes-sur-Mer

Signature avec GRDF des contrats de raccordement et d'injection de biométhane de la nouvelle station d'épuration de Cagnes-sur-Mer

Visite du chantier d'AERIS par les lycéens dans le cadre des "coulisses du bâtiment et des travaux publics"

Deuxième journée portes ouvertes du chantier AERIS pour le public

Start typing and press Enter to search