+
S'inscrire à la newsletter
Inscription réussie
Erreur lors de l'inscription

Le 06.02.20

Mise en eau le 24 décembre 2019 de la nouvelle station d’épuration de Cagnes-sur-Mer

Le 24 décembre 2019 a eu lieu la mise en eau de la nouvelle station d’épuration « AERIS » à Cagnes-sur-Mer en présence de Louis Nègre, des élus du SYMISCA et de la Métropole Nice Côte d’Azur.

 

« C’est un moment historique » a scandé à la veille de Noël, Louis Nègre, le mairie de Cagnes-sur-Mer et président du SYMISCA, le syndicat mixte fermé de la station d’épuration de Cagnes-sur-Mer, avant d’appuyer sur un bouton et de lancer le processus de mise en eau de la nouvelle station d’épuration faisant apparaître des bulles dans les bassins.

La période de rodage de cette nouvelle installation est ainsi lancée pour plusieurs mois.

Le basculement définitif des eaux brutes des villes de Cagnes-sur-Mer, Saint-Paul de Vence, La Colle-sur-Loup et Villeneuve-Loubet sera réalisé dans les prochains mois.

« Le plus gros a été fait » a indiqué Hervé Paul, le président de la commission Eau, Assainissement et Energie de la Métropole Nice Côte d’Azur.

La démolition de l’ancienne station d’épuration devrait commencer en 2020 et se terminer en 2021. Pour laisser place à un « nouveau parc public sur le bord de mer, où la nature reprendra ses droits », a précisé Louis Nègre. « C’est le plus gros investissement à Cagnes-sur-Mer et c’est grâce à la Métropole ».

 « Ce projet est exceptionnel car c’est la première station d’épuration à énergie positive en France ». [Elle produira plus d’énergie qu’elle n’en consommera]. « On l’a conçue en anticipation de la lutte contre le réchauffement climatique » a indiqué Louis Nègre.

Ce projet environnemental est aussi un projet social. 27 000 heures de travaux d’insertion économique étaient prévues dans le cadre du chantier et plus de 28 000 heures ont déjà été réalisées avec des opportunités d’emploi pour des personnes en difficulté.

Un laboratoire pilote de recherche et de traitement des micropolluants sera également installé dans l’usine.

Sur le site de l’actuelle station d’épuration, a été construit un nouveau bassin d’orage qui permettra de stocker, en cas de pluie, les eaux avant renvoi pour traitement sur la nouvelle station. Auparavant, le surplus était rejeté au milieu naturel sans traitement.

Les eaux traitées seront rejetées en mer via un nouvel émissaire posé en 2019 allant jusqu’à 100 mètres de profondeur, pour une meilleure préservation du milieu naturel et des eaux de baignade.

Enfin, un circuit de visite pédagogique pour le public et les scolaires permettra de faire découvrir cette station d’épuration et les différentes étapes du traitement de l’eau, des boues et de l’air.

Les autres actualités

Mise en route de la nouvelle station d’épuration de Cagnes-sur-Mer

Travaux de vidange et démolition des ouvrages de l'actuelle station d’épuration de Cagnes-sur-Mer

samedi 31 août 2019 : troisième journée portes ouvertes du chantier Aéris pour le public

Objectif atteint avec la mise en œuvre de 27 000 heures d'insertion sociale en phase travaux dans le cadre du chantier de la nouvelle station d'épuration de Cagnes-sur-Mer

Start typing and press Enter to search