+
S'inscrire à la newsletter
Inscription réussie
Erreur lors de l'inscription

Aeris, 1ère station d’épuration à énergie positive de France

ENERGIE

1er CREM de France pour une STEP

INNOVATION

Transition énergétique, et qualité environnementale

Signé en avril 2016, il s’agit du premier marché de Conception, Réalisation, Exploitation et Maintenance du pays conclu pour une station d’épuration.
Il a été attribué à un groupement de spécialistes en ingénierie de l’eau, travaux de génie civil d’ouvrages hydrauliques, de fondation et d’amélioration des sols et d’architecture de bâtiments industriels. Le groupement, dont le mandataire est OTV, intègre en son sein la maîtrise d’œuvre. L’exploitation sera assurée par Veolia.

D’une capacité de 160.000 équivalents-habitants en temps de pluie, Aeris sera la première station à énergie positive du pays. Elle produira plus qu’elle ne consommera. Elle vise la certification environnementale internationale Breeam Very Good. Les équipements seront aussi innovants que performants. Dès la première année d’exploitation, il est envisagé  une certification qualité ISO 50001.

RIVERAINS

Une maîtrise exemplaire des nuisances

L’ENGAGEMENT SYMISCA

Un service à la disposition du public

Une attention particulière sera portée tout au long des travaux sur les deux sites à la maîtrise des nuisances.

Le Symisca (Syndicat Mixe fermé de la Station d’Epuration de Cagnes-sur-Mer), présidé par Louis Nègre, Sénateur maire de Cagnes-sur-Mer, et la Métropole Nice Côte d’Azur vont doter les villes de Cagnes-sur-Mer, Villeneuve-Loubet, La Colle-sur-Loup et Saint-Paul-de-Vence, d’une station d’épuration innovante et performante à la mesure des enjeux de protection du milieu naturel et de la qualité des eaux de baignade tout en assurant la maîtrise des nuisances et de l’énergie.

Découvrez Aeris

La station éco-exemplaire entend s’inscrire comme un modèle d’envergure internationale, déployant un process des plus efficaces, associé à un équipement à la pointe de l’innovation.

Actualités

Le 06.04.18
Fin mars 2018 : Etape importante sur le chantier de la nouvelle station d’épuration de Cagnes-sur-Mer avec la livraison et l’installation du sécheur

Les mardi 27 mars et mercredi 28 mars ont eu lieu une étape importante sur le chantier de la station d’épuration de Cagnes-sur-Mer avec la livraison et l’installation du sécheur, équipement clé de la future usine.

Pendant ces 2 jours, la société OTV a livré et installé les principaux équipements de l’unité de séchage des boues composé d’un sécheur et d’un condenseur.

Le sécheur a des dimensions considérables : 21 m de longueur, 3m50 de large et 3m de hauteur pour un poids total de 20 tonnes.

Ce sécheur aux dimensions hors norme a été acheminé en convoi exceptionnel depuis la Pologne en 5 jours.

Sa mise en place a été réalisée au moyen d’une grue de capacité de levage 200 tonnes.



L’opération a été rendue particulièrement complexe du fait de l’utilisation de cette grue à proximité de la voie ferrée. C’est le fruit d’un travail de concertation de plus de 6 mois avec les services de SNCF réseaux et réalisé en étroite collaboration avec le partenaire SPADA Construction basée à Nice en charge du génie civil de cette station d’épuration.

Le sécheur a été conçu par la société KRUGER, filiale danoise de Veolia Water Technologie, spécialisée dans la construction d’équipement pour le traitement des boues.

Le séchage constitue l’étape ultime du traitement des boues, générées par le process d’épuration des eaux, après la digestion et la déshydratation des boues, qui visent à en réduire le volume par élimination de l’eau.

Dans ce sécheur, les boues vont passer lentement sur des tapis roulants sur lesquels l’air chaud sec est pulsé ; l’eau s’évapore et cela forme des granulats.



Ce sécheur particulièrement innovant s’inscrit complètement dans le concept de station d’épuration  à énergie positive car il fonctionne à basse température (40°C) avec des calories apportées par pompe à chaleur. Il a une capacité évaporatoire d’une tonne d’eau par heure et permet de porter la siccité des boues de 30% à 90%. Ceci signifie que le volume de boues évacuées est 3 fois moins important grâce à cet équipement. Cela permet ainsi de réduire drastiquement le nombre de camions de transport vers la filière d’élimination des boues (co-incinération ou cimenterie).

Cette installation de séchage sera mise en service en 2020 par OTV et exploitée par Veolia Eau.



Contact Us

We're not around right now. But you can send us an email and we'll get back to you, asap.

Start typing and press Enter to search